01- Melbourne - Australie

Aller en bas

Qui remportera le Premier Grand Prix de la saison ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:23




avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:24

Australie : Bridgestone - Présentation

Comme l'année dernière, mais sans antipatinage



Comme c'était déjà le cas l'année dernière, Bridgestone sera le seul fournisseur de pneumatiques en F1 cette saison. Le règlement concernant les pneumatiques n'ayant pas changé cette année, il y a donc peu de changements à attendre de ce côté-là.

Comme l'année dernière, ce sont les mélanges "médium" et "tendre" qui seront proposés la semaine prochaine à Melbourne. Ces pneus sont identiques à ceux proposés par Bridgestone l'année dernière en Australie.

Ce circuit n'étant utilisé qu'une fois par an, le niveau d'adhérence est très faible le vendredi. Bridgestone s'attend donc à ce que ses pneus souffrent de "graining" lors des premières séances d'essais libres, surtout le mélange le plus tendre. Ce phénomène devrait aller en s'amenuisant tout au long du week-end.

"Ce sera notre seconde année en tant que fournisseur unique de pneumatiques, mais la première en tant que fournisseur officiel du Championnat du monde de F1 - commente Hiroshi Yasukawa, directeur de Bridgestone Motorsport - Nous sommes fiers d'avoir de bonnes relations avec toutes les équipes et nous travaillons beaucoup afin que toutes les équipes soient traitées équitablement."

"La sécurité est la priorité de Bridgestone et nous espérons donc que la saison soit une réussite sur ce plan. La F1 est suivie dans le monde entier et la reconnaissance de la marque Bridgestone est toujours plus grande. Cette année, nous aurons l'excitation supplémentaire d'avoir deux nouvelles courses, l'une à Valencia et l'autre à Singapour. ajoute Hiroshi Yasukawa.

Hirohide Hamashima, le directeur technique de Bridgestone Motorsport, nous donne son avis de technicien.

Le circuit de l'Albert Park n'est utilisé qu'une fois par an et comme il accueille régulièrement le premier Grand Prix de la saison, il représente un fameux défi à relever pour toutes les équipes. Bien que ce soit une course en ville, c'est une piste très rapide et très sévère avec les pneus. Le niveau d'adhérence change tout au long du week-end, les équipes et les pilotes doivent donc s'adapter continuellement."

"En début de week-end, nous nous attendons à constater du graining sur cette piste sale. Mais ce phénomène se réduira avec l'amélioration des conditions de piste. Nous allons proposer les deux mélanges du milieu de notre gamme, car ce sont les meilleurs pour ce circuit. Pour les pilotes, l'absence de l'antipatinage fera une différence. Il y a de très gros freinages à Melbourne et nous verrons certains pilotes bloquer leurs roues. Ils devront tous s'adapter, surtout lorsque cette piste offrira peu d'adhérence," conclut l'ingénieur japonais.


Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:25

Australie : Ferrari - Présentation

Domenicali veut faire aussi bien que Todt





A la tête de la Scuderia Ferrari depuis juin 1993, Jean Todt va cette année céder sa place à l'Italien Stefano Domenicali qui était déjà le directeur sportif de l'équipe italienne depuis quelques années.

Jean Todt ne sera cependant pas très loin, puisqu'il conserve son poste d'administrateur délégué de Ferrari et de ce fait, il sera le supérieur hiérarchique de Domenicali. Mais c'est bien ce dernier qui dirigera la Scuderia cette saison. Le Grand Prix d'Australie sera donc un événement à la saveur toute particulière pour lui.

D'autant plus que la Scuderia a remporté les deux titres mondiaux l'année dernière, celui des constructeurs, et bien sûr celui des pilotes grâce à Kimi Raikkonen. Stefano Domenicali essayera donc de faire aussi bien en 2008, ce qui, on s'en doute, ne sera pas une mince affaire.

"Il n'y a aucun doute sur le fait que ce que je vais reprendre est un rôle particulièrement difficile - avoue Domenicali - En outre, j'imagine que me confier ce poste a été une décision difficile à prendre pour mes supérieurs. J'apprécie d'autant plus et je veux maintenant leur prouver qu'ils ont pris la bonne décision. D'un autre côté, je dois d'abord démontrer aux personnes qui vont travailler avec moi que je suis la bonne personne pour cette mission."

"Je vais tenter de faire de mon mieux pour gérer ces responsabilités et la pression que je devrai affronter, tout en essayant de créer la meilleure ambiance possible.
Lorsque j'étais enfant et que j'allais voir des courses à Imola, jamais je n'aurais imaginé qu'un jour je dirigerai la Scuderia Ferrari. Pourtant, malgré ce qui m'arrive, je suis toujours la même personne qu'avant et je ne changerai jamais,"
poursuit Stefano.

Stefano Domenicali était directeur sportif de la Scuderia, mais ce poste n'existe plus dans le nouvel organigramme de Ferrari.
Dans la nouvelle structure de l'équipe, il y a trois personnes qui sont directement sous mes ordres: le directeur technique Aldo Costa, le directeur "moteur et électronique" Gilles Simon et enfin Mario Almondo, le directeur des opérations. Ensuite, il y a Luca Baldisserri qui est le manager de l'équipe et Nick Tombazis qui est le chef designer. L'équipe est structurée autour de ces personnes."

"Lors des week-ends de course, mon rôle changera aussi puisque dorénavant c'est moi qui aurais le dernier mot lorsqu'il faudra prendre une décision importante, mais la gestion sportive sera assurée par Luca Baldisserri. En cas de nécessité, je mettrai mon expérience à la disposition de tous," ajoute Domenicali.


Lorsque Jean Todt avait rejoint la Scuderia Ferrari, en 1993, il était déjà une personnalité très connue, ce qui n'est pas vraiment le cas de Stefano Domenicali. "Chaque personne a sa propre façon de faire les choses et il est naturel que l'âge ou l'expérience fassent la différence. Mon objectif est de faire du bon travail et je suis totalement concentré sur ça. J'ai une grande responsabilité, car mon patron, Jean Todt est toujours mon patron, a obtenu tellement de bons résultats qu'il ne me sera pas facile de l'égaler. Je n'hésiterai d'ailleurs pas à lui demander quelques conseils. Je n'aurai jamais l'arrogance de dire que les conseils des autres ne m'intéressent pas, en particulier ceux venant d'une personne comme Jean Todt."

A l'approche du Grand Prix d'Australie, Domenicali est confiant... et prudent. "Je crois que comme nous le faisons d'habitude, il nous faut être prudents dans nos analyses des données récoltées lors des essais privés. Notre monoplace semble bien se comporter, mais nous devons encore voir où se trouvent les autres, aussi bien sur le plan des performances que celui de la fiabilité."

"Je suis persuadé que cette année, c'est la fiabilité qui fera la différence, surtout lors de la première moitié de la saison. Je veux être prudent et ne pas trop en dire sur ce qui pourrait arriver. Nous avons beaucoup de respect pour chacun de nos adversaires, mais nous savons que nous pourrons faire bien les choses cette saison," conclut Stefano Domenicali.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:26

Australie : BMW Sauber - Présentation

BMW est impatient d'en découdre




L'équipe BMW Sauber est prête à affronter le premier Grand Prix de la saison qui se disputera à Melbourne du 14 au 16 mars. Quatre-vingts personnes vont se déplacer en Australie pour BMW. Ces personnes seront accompagnées de 32 tonnes de matériel, dont trois châssis F1.08.

"J'attends avec impatience le levé de rideau en Australie - déclare Nick Heidfeld - Cette fois-ci, j'ai beaucoup de mal à juger les forces des uns et des autres. Pour notre part, nous avons beaucoup progressé entre le premier roulage de la F1.08 à Valencia et le dernier à Barcelone, mais personne ne saura quelle est sa place dans la hiérarchie avant Melbourne."

"C'est l'automne en Australie et il y a des risques de pluie, ce qui pourrait rendre le pilote très délicat sans antipatinage. J'ai un peu roulé sous la pluie sans contrôle de traction et je dois avouer que c'est très amusant. Quant au circuit de Melbourne, il n'offre pas beaucoup d'adhérence, même lorsque la piste est sèche; surtout en début de week-end."

Robert Kubica est lui aussi soulagé de revenir aux choses sérieuses. "En Australie, toutes les spéculations vont enfin arriver à leur terme. Je suis vraiment très impatient que la saison commence à Melbourne.

L'équipe a fait du très grand travail lors de ces dernières semaines; la F1.08 a continuellement progressé et je pense que nous n'avons pas encore découvert tout son potentiel."


"J'aime le circuit de Melbourne. Si cela ne dépendait que de moi, toutes les courses se dérouleraient en ville. Cette année, à cause de l'absence de l'antipatinage, la précision du pilotage sera encore plus cruciale. Cette année, le contrôle de traction ne pourra plus vous aider si vous sortez de la bonne trajectoire. Cela pourrait nous coûter assez cher en temps, car lorsque cela vous arrive, vous être obligé de lever le pied. Et puis la ville de Melbourne est belle et les fans rendent l'ambiance de cette course géniale. Tout cela donne un certain charme à cette course d'ouverture de la saison," ajoute le pilote polonais.



Willy Rampf, le directeur technique, est impatient de mesurer sa F1.08 aux autres monoplaces du plateau. "Melbourne est l'endroit idéal pour démarrer une saison. C'est une ville magnifique avec une ambiance géniale. Nous sommes bien sûr curieux de découvrir où nous sommes dans la hiérarchie par rapport aux autres, car toutes les équipes abattront enfin leurs cartes sur la table là-bas."

"Il y a de nombreux virages lents à Melbourne et avec l'antipatinage qui est maintenant interdit les pilotes seront mis sous pression lorsqu'ils freineront à l'entrée des virages, mais aussi à l'accélération à la sortie de ceux-ci. Les pilotes devront avoir une grande sensibilité lors de l'utilisation de l'accélérateur. La priorité là-bas sera d'avoir une bonne traction et une bonne stabilité au freinage. Il faudra aussi un bon refroidissement des freins, car Melbourne est après le circuit de Montréal celui qui est le plus exigeant avec les freins," conclut Willy Rampf.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:27

La première épreuve du championnat...
Australie : Renault - Présentation




Le circuit de l’Albert Park est un étrange mélange qui se compose d’un tracé permanent et d’une partie urbaine temporaire.

Il en résulte une variété de virages particulièrement intéressante et une surface en perpétuelle évolution tout au long du week-end de Grand Prix.

Ce circuit, qui accueillera ce week-end encore la première épreuve du championnat du monde, s’avère être un challenge intéressant pour l’équipe technique de l’écurie Renault avec notamment d’importantes zones de freinages et plusieurs virages lents difficiles.

Aérodynamisme : Albert Park joue dans la même cour que Silverstone ou Sepang en ce qui concerne l’aérodynamisme et demande un niveau d’appuis moyens à élevés. Les virages rapides critiques sont peu nombreux mais exigeants.

Les appuis aérodynamiques élevés permettront aux pilotes d’avoir une bonne motricité en sortie de virages lents, ce qui sera essentiel pour avoir une bonne vitesse de pointe en ligne droite.

Suspensions : Une voiture saine dans les changements rapides de direction sera un atout dans les enchaînements de virages d’Albert Park, notamment dans les virages 11 et 12 particulièrement rapides et exigeants sur ce point.
Il est donc nécessaire d’opter pour un réglage de suspensions plutôt dur tout en étant également suffisamment souple pour permettre une bonne stabilité au passage des vibreurs et au freinage - un éternel compromis auquel les ingénieurs de l’écurie devront se plier pour garantir un package performant et sûr.

Freins : Le circuit de Melbourne fait partie des circuits les plus exigeants pour le système de freinage avec six freinages à plus de 300 km/h. Ce n’est pas la sévérité de ces freinages mais leur fréquence qui rend l’exercice australien particulièrement difficile. Le refroidissement du système de freinage sera donc suivi avec intérêt pendant les 58 tours que compte ce Grand Prix d’Australie.

Le circuit peut être bosselé par endroit mais rien de dramatique non plus ; une voiture souple permettra de ne pas bloquer les roues lors des freinages importants. A noter cependant, que l’absence des aides au pilotage et notamment la perte de l’EBS viendra certainement compliquer la tâche des pilotes dès ce week-end en Australie.

Pneus : Compte tenu du fait qu’il s’agit d’un circuit non permanent en partie, la piste sera sans doute très sale en début de semaine et se chargera doucement en gomme au fil des séances de roulage.



Les contraintes pour les pneumatiques varieront donc tout au long du week-end mais il s’agira pour les pilotes d’éviter de voir leurs enveloppes souffrir de grainage lorsque la piste sera encore "verte."

L’équipe disposera des pneus tendres et médium de la gamme Bridgestone Potenza, comme c’était déjà le cas en 2007, ce qui devrait permettre de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Moteur : Melbourne sollicite les moteurs V8 avec près de 66% du tour à pleine charge. Le secret d’un bon tour ne dépend pas tant de la vitesse de pointe mais surtout d’une bonne reprise pour permettre de bien sortir dans les virages lents qui commandent les longues lignes droites. C’est notamment le cas dans les virages 14, 15 et 16 où la voiture a généralement tendance à sous virer ce qui rend difficile la ré-accélération.

Une voiture bien équilibrée avec une bonne reprise se révélera déterminante dans la dernière partie du circuit. Il est important de noter que les moteurs ont toujours un cycle de vie de deux Grand Prix mais leur utilisation est libre pour les essais du vendredi.

Stratégie : Les équipes optent généralement pour une stratégie à deux arrêts en Australie et elles sont susceptibles d’en faire de même cette année encore. La nouvelle donne en 2008 repose sur le fait que les voitures qualifiées en Q3 ne pourront désormais plus ravitailler dans la phase ultime des qualifications.

La longue phase qui visait à ne brûler que de l’essence disparaîtra et on s’attend à voir les premiers relais en course raccourcir par conséquent. Les voitures qui n’auront pas réussi à entrer en Q3 représenteront par contre une réelle menace puisqu’elles n’auront aucune restriction en termes de charge d’essence embraquée, elles pourront ainsi espérer tirer leur épingle du jeu.


Source : F1-Live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:30

Que la fête commence !
Australie : Williams Toyota - Présentation



Le "Formula One Circus" va reprendre ses droits ce week-end à Melbourne sur le pittoresque circuit de l’Albert Park de Melbourne.

L’équipe comptera de nouveau sur Nico Rosberg – qui entame sa troisième saison en F1 – et sur l’arrivée du jeune espoir japonais, Kazuki Nakajima. Deux fils d’ancien pilote… ce qui n’est pas une "première" chez Williams qui avait aligné Hill et Villeneuve 1996.

Lâchée par BMW, c’est une sorte de retour vers le futur qu’allaient effectuer les troupes de Grove en 2006. La Williams était de nouveau propulsée par des V8 Cosworth avec un Rosberg au volant… comme lors du sacre du Finlandais avec l’écurie britannique en 1982. Malheureusement, au lieu d'aller de l'avant, l'équipe Williams a touché le fond !

En 2007, l'équipe Williams a ressorti la tête de l'eau. Propulsée par un V8 Toyota, comme l'était sa devancière, la FW30 a impressionné lors des tests de l’intersaison. Il faut maintenant transformer l’essai.

Contraint à l’abandon en 2006, 7ème l’an dernier sur le circuit de l’Albert Park - Nico Rosberg arrive à Melbourne plein d’espoirs.

« Je suis arrivé en Australie un jour plus tôt – à Sydney – pour le compte de RBS. C’est devenu un rendez-vous annuel, et c’est toujours l'un des meilleurs voyages organisés par nos sponsors » avouait Nico. « J’ai hâte que la saison commence à Melbourne, d’autant qu’il y a une bonne chance que nous puissions faire mieux que l’an dernier sur le tracé de l’Albert Park.
»

« Samedi, les résultats de la qualification sera le premier moment de vérité pour toutes les équipes – et nous découvrirons qui bluffait, et tournait avec peu de carburant lors des essais hivernaux. Je pense que nous ferons une course solide, avec la possibilité de ramener quelques points » estimait le jeune Rosberg.

« Sur le plan de la fiabilité, nous essayerons de relever le challenge des 100 % - ce sera difficile d'atteindre cet objectif, mais nous sommes en bonne forme » affirmait-il.

Fils de Satoru Nakajima, Kazuki s’apprête à disputer sa première saison complète en F1. Son premier Grand Prix, il l’a disputé l’an dernier au Brésil. Le jeune japonais aborde avec optimisme sa première course en Australie dans le rôle de titulaire.

« C’est fantastique que la première course de la saison se présente déjà – et je suis évidemment très heureux d’entamer ma première année en F1. Nous avons travaillé d’arrache-pied pendant l’intersaison, et beaucoup travaillé pour bien nous préparer. Toute l’équipe est impatiente que le championnat commence » confiait Kazuki.



« Puisque Melbourne est un circuit urbain, ce sera très glissant lors des premiers essais. Mais ça devrait s’améliorer au fur et à mesure du week-end. La piste est un bon mélange de virages lents et de courbes assez rapides » se souvenait Nakajima "junior" qui avait participé aux essais libres du vendredi à Melbourne l’an passé. « J’ai l’impression d’avoir suffisamment fait d’essais privés – maintenant, il est temps que la course commence. »

Sam Michael – directeur technique de l’équipe britannique – partage l'ardeur de ses pilotes : « Se rendre au départ de la première course de l'année est toujours un moment excitant pour tout le monde. Il y a une grande agitation dans les équipes avant que le championnat reprenne. Ça permet de voir réellement où se situe votre niveau de performance par rapport aux autres. »

« Du dernier Grand Prix de la saison passée jusqu’à la première course de la saison 2008, les essais réalisés durant cet intervalle donnent une indication, mais pas le véritable point de référence qu’offre un week-end de Grand Prix » expliquait-il. « Le circuit de Melbourne n’a pas une grande adhérence, donc une attention particulière doit être portée aux réglages mécaniques afin que la voiture exploite au mieux les pneus. »

« Nico et Kazuki sont bien préparés pour aborder la saison, tout comme la voiture, à bord de laquelle ils ont couvert des milliers de kilomètres d’essais afin de s'assurer que la fiabilité était au rendez-vous » concluait Sam.

Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:31

Objectif : voir l’arrivée de la course
Australie : Red Bull Renault - Présentation



Depuis en 2007, c'est un V8 Renault qui propulse les monoplaces que se partagent David Coulthard et Mark Webber.

C'est le pilote australien qui avait signé le seul podium de l'équipe Red Bull au Nurburgring, mais la Red Bull RB3 aurait pu faire beaucoup mieux, si seulement son niveau de fiabilité avait été meilleur.

Le responsable technique Adrian Newey et son équipe ont donc donné la priorité à la fiabilité pour 2008 et conçue la RB4 - toujours propulsée par un moteur Renault, et confiée aux duo australo-écossais très expérimenté.

Fabrice Lom, en charge de l’exploitation du bloc RS27 chez Red Bull, revient sur le programme d’essais hivernal de l’écurie et nous donne son point de vue sur la saison à venir…

Fabrice, comment se sont passés les essais hivernaux pour Red Bull Racing ?

Fabrice Lom : « Je pense que cela a été beaucoup plus facile pour nous. Nous connaissions déjà bien l’équipe, sa façon de travailler et d’aborder une saison. Les premières discussions relatives au projet RB4 ont eu lieu très en amont ce qui résulte pour nous à une meilleure intégration du bloc moteur et donc une préparation facilitée et plus sereine également. Notre principale préoccupation à l’issue de 2007 était d’améliorer le niveau de fiabilité de notre package qui, on l’avait vu, pouvait se montrer performant. Nos conseils ont été pris en compte dans la conception de la nouvelle voiture et il en ressort une voiture intrinsèquement plus fiable. Cet hiver, nous avons donc beaucoup roulé, nous avons fait plus de kilomètres et avons je crois bien progresser.
»

Quelle a été votre principale tâche cet hiver ?

FL : « Comme toutes les équipes du plateau, le passage au nouveau contexte électronique nous a bien occupés ! Nous avons d’abord travaillé sur une RB3 bis pour faire fonctionner la voiture avec le nouvel électronique. Il a fallu s’habituer à cette nouvelle configuration, adopter une nouvelle logique. Cette première étape s’est bien déroulée du coup très vite les pilotes ont voulu commencer à travailler sur le développement de la voiture et la recherche de la performance. Nous avons bien avancé mais nous sommes encore loin de là où nous souhaiterions être. »

Dans quel état d’esprit vous préparez-vous à aborder le premier Grand Prix de la saison ?

FL : « J’ai la sensation que notre package est cette saison plus abouti. En 2007, nous avions énormément travaillé mais l’équipe était encore jeune. A l’époque, à chaque course, nous espérions être en mesure de finir et de voir l’arrivée. Pour cette saison, ne pas finir serait une véritable déception car nous avons d’autres ambitions. S’il est difficile de définir avec certitude le niveau de performance relatif de chaque équipe, on sait cependant que les écarts ce sont resserrés et qu’il y a peut être une dominance moins marquée. Le championnat s’annonce cette année encore particulièrement disputé et les places en Q3 seront sans doute très chères ! Il faut maintenant attendre la première course à Melbourne pour se faire une idée plus précise des forces en présence. Dans tous les cas, nous aurons à coeur de faire un beau début de saison. »


Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:33

Le cap des sept saisons…
Australie : Toyota - Présentation



L’équipe Toyota est prête à entamer sa septième saison dans la catégorie reine.

Pascal Vasselon – ‘Senior General Manager Châssis’ au sein de l’écurie japonaise se dit impatient que la compétition reprenne ses droits : « Quand vous êtes en F1 grâce à votre passion pour le sport automobile, vous ne pouvez pas ne pas être excité lorsque la première course de la saison s’annonce. Nous sommes tous impatients ! »

« Généralement, Melbourne est un circuit très spécifique et pas totalement représentatif des autres pistes du calendrier. La piste est très lisse, ce qui ne favorise la montée en température des pneus. Un problème dont nous devons tenir compte pour l’équilibre de la voiture » précise-t-il.

« Nous sommes optimistes pour ce week-end, notamment parce que la deuxième moitié de l'intersaison s'est bien passée, l’estimation du niveau de compétitivité de la TF108 s’est nettement améliorée depuis les essais au Bahreïn. Donc, nous avons bon espoir » affirme Pascal Vasselon. « Notre objectif est d'être dans les points à l'arrivée et lutter pour les six premières place. En nous fondant sur les faits en face de nous, c’est un objectif réaliste. »

Jarno Trulli participera ce week-end à son 12ème Grand Prix d'Australie – en 24 éditions. Après le travail acharné de toute l'équipe pour préparer la saison, l’expérimenté italien aborde 2008 avec optimisme.


« Je suis toujours motivé par le début d'une nouvelle saison, et cette année, je suis sans doute plus motivé que jamais » avoue le pilote italien. « Nos essais avec la nouvelle voiture se sont bien déroulés, nous avons fait de bons progrès, et nous savons quelle est la bonne direction pour le développement de la TF108 – je suis donc optimiste. »

« Cette année, la voiture représente une grande amélioration – elle est très différente de la TF107 et nous avons beaucoup de potentiel à exploiter comme nous l’ont confirmé nos récents essais » souligne Trulli. « J'ai toujours plaisir à me rendre en Australie et à Melbourne en particulier. J’espère que les conditions météo seront bonnes, et qu’il y aura une foule enthousiaste, comme c’est toujours le cas dans les allées de l’Albert Park. »

« Le circuit n'est pas le plus difficile de la saison, et c'est sympa sur le plan du pilotage. J’espère que nous pourrons y être compétitifs. Je suis totalement concentré pour essayer d’obtenir le meilleur résultat possible ce week-end, et je pense que nous avons une bonne chance de marquer des points » affirme Jarno.




Timo Glock n’est pas réellement un débutant en F1. Vu au volant d’une Jordan en 2004, il était pilote d’essais pour le compte de BMW Sauber en 2007.

« Le Grand Prix d'Australie représente mes débuts en course pour Toyota et je suis donc très heureux » avouait le jeune allemand. « C’est comme un circuit en ville, mais ce n’est pas le plus difficile du calendrier pour les pilotes. C'est une piste assez inhabituelle, car elle est uniquement utilisée pour le Grand Prix d'Australie, il n'y a pas d'autres courses durant l’année. »

« Cela signifie que - chaque fois que nous y débutons les essais, la piste est très poussiéreuse, il n'y a pas de grip au début, et c’est ce qui fait qu'il est parfois très difficile de trouver un bon set-up » expliquait Glock. « Mais c'est la même chose pour tout le monde et j'ai un équipier très expérimenté avec Jarno, ça devrait m'aider un peu. »

« Les spectateurs australiens sont toujours très enthousiastes et je suis impatient de participer à cette course devant eux. Mon objectif pour l'année est de constamment me battre pour les points - et j'espère faire de bons débuts à Melbourne » concluait-il.


Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:35

Australie : Honda - Présentation

Modestie et ambitions modestes chez Honda





La nouvelle Honda RA108 n'a pas vraiment brillé depuis sa première apparition en piste en janvier. Les séances d'essais privés se sont succédé, mais on ne peut pas dire que cette monoplace ait vraiment brillé.

C'est donc une équipe Honda prudente et modeste dans ses ambitions qui va s'attaquer à cette saison 2008. Ross Brawn affirme que la RA108 a progressé lors de sa dernière séance d'essais de la semaine passée, mais il nous faudra encore attendre quelques jours pour vérifier cela...

Q: Comment vous sentez-vous au moment où vous allez commencer votre première saison avec Honda?

Ross Brawn: J'attends ça avec impatience! Nous avons un groupe de personnes très talentueuses et leur expertise collective est suffisamment bonne pour réussir en F1. Je suis vraiment persuadé que nous y arriverons. Pour le moment, nous devons penser à franchir étape par étape. Notre objectif prioritaire est de faire progresser la RA108 lors de chaque course.

Q: Comment se sont déroulées les séances d'essais privés de l'intersaison?

Ross Brawn: Nous avons progressé régulièrement avec la RA108, depuis qu'elle a effectué ses premiers tours de roue en janvier. Pratiquement tous les éléments, mécaniques ou aérodynamiques, ont été revus et corrigés et lorsque nous avons roulé en "spécification Melbourne" pour la première fois la semaine passée, nous avons constaté une amélioration des performances de la voiture.
Il nous reste maintenant à découvrir ces améliorations en course et à voir ce qu'elles nous apporteront par rapport à la concurrence.

Q: Jenson, que pensez-vous de la RA108 à quelques jours du premier Grand Prix de la saison?

Jenson Button: C'est une voiture très maniable. C'est une bonne base sur laquelle nous pourrons construire. Elle manque encore de vitesse, mais nous avons progressé dans de nombreux domaines et lors de chacune des séances d'essais. Je suis confiant quant au fait que nous allons continuer à progresser aussi bien tout au long de la saison.

Q: Qu'avez-vous fait pour vous préparer à la nouvelle saison?

Jenson Button: Comme tous les autres pilotes, j'ai été très pris par les essais de la nouvelle voiture et on ne peut rien faire pour remplacer ce genre d'entraînement. Bien sûr, j'ai aussi travaillé sur mon entraînement physique et je dois dire que je me sens en meilleure forme que jamais auparavant. Mike Collier est mon nouvel entraîneur et j'ai participé avec lui à trois camps d'entraînement à Lanzarote.


Q: Rubens, quelles sont vos attentes pour la première course de la saison?

Rubens Barrichello:
Ce sera très serré au milieu du peloton. Nous verrons donc une bataille intéressante. Il est impossible pour moi de vous dire où nous serons dans la hiérarchie à Melbourne, car les chronos sont très proches les uns des autres. Il faudra donc attendre encore un peu...

Q: Aimez-vous rouler sans antipatinage?

Rubens Barrichello: Je me sens comme un petit garçon qui a reçu un nouveau jouet. J'ai beaucoup roulé sans contrôle de traction à la fin du siècle dernier et il ne m'a donc pas fallu beaucoup de temps pour me réadapter. Sans antipatinage, nous devrons faire face à de nouvelles difficultés, notamment sous la pluie, mais je suis prêt à les affronter!


Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:36

Une nouvelle aventure commence
Australie : Force India Ferrari - Présentation



L'ouverture de la saison 2008 du championnat du monde de F1 se déroulera sur le circuit de l’Albert Park, à Melbourne, en Australie : une étape importante dans l'histoire du sport indien puisque pour la première fois, une équipe de F1 indienne sera le départ.

Néanmoins, l’écurie reste celle connue sous le nom de Jordan, Midland et Spyker. Reprise en mains par Vijay Mallya, Jan et Michiel Mol, l’équipe disposera d’une évolution du châssis F8 VII-B – désormais baptisé VJM01.

Lors de l’intersaison, l’équipe a bouclé plus de 6000 kilomètres – soit, en moyenne, 368 km par jour d’essais – et sans rencontrer de problème majeur.

Alors que l'année dernière, l'équipe avait des objectifs peu élevés, avec l'augmentation des ressources en 2008, et un programme de développement intense sur le plan aérodynamique et mécanique, ainsi qu’un renforcement du staff technique et la présence de l’expérimenté Giancarlo Fisichella, Force India espère faire de grands progrès cette saison.

«Depuis que j'ai rejoint Force India, il y a deux mois, ça a été une période passionnante, à la fois pour l'équipe et pour moi-même » déclarait le pilote italien. « Je me sens totalement à l’aise, à la fois avec les ingénieurs et les mécaniciens. C’est comme si j'avais été là depuis longtemps ! »

« L'Australie est un bon endroit pour moi et j’ai hâte d’y débuter ma carrière avec Force India.
J’y ai remporté la course en 2005, et - avec une voiture qui n'était pas aussi compétitive que nous l'aurions voulu - j'ai fini en cinquième saison dernière » se souvenait-il.

« Je suis confiant. Mon premier objectif est de me qualifier dans le deuxième groupe, et pouvoir marquer le premier point de l’équipe Force India en F1 » ajoutait Fisichella. « Vous avez pu voir que lors de chaque séance d’essais, durant l’intersaison, nous avons progressé. Nous allons dans la bonne direction. J'ai fait deux longues séries de tours à Barcelone lors de nos derniers essais qui ont été très satisfaisantes, sur le plan de la constance et de l'équilibre de la voiture. Les résultats correspondent à nos attentes et nous avons trouvé environ une demi-seconde, et nous savons qu'il y a encore mieux à faire – tout ça est donc très positif. »

« Nous avons peut-être encore deux ou trois dixièmes à gagner grâce à de nouveaux développements à venir, ce qui pourrait signifier un autre pas en avant et quelques places de mieux sur la grille de départ. Mais en regardant les autres équipes, en vertu de conditions de course, je ne pense toutefois pas que ça va être facile pour nous » avouait-il.



Le jeune Adrian Sutil entamera sa deuxième saison de F1. Après avoir inscrit son premier point au Japon – sur le circuit de Fuji – il espère progresser encore et marquer quelques points de plus à son palmarès cette saison.

« L’intersaison a été très occupée - avec deux voyages en Inde – et quelques séance d’essais. Comme nous utilisons le même châssis que l'an dernier, et que nous savons comment il se comporte, l'accent a été mis sur l'obtention de nouvelles données électroniques afin de comprendre comment elle fonctionne sans le contrôle de traction pour trouver de la stabilité à l'entrée – et à la sortie des virages. Cela nous a pris un peu de temps mais je ne suis pas inquiet pour le début de la saison » affirmait Sutil.

« Cette année, c'est un défi positif d'avoir Giancarlo dans l'équipe car il va me pousser à donner le meilleur de moi-même, ce qui est important pour l’avenir » ajoutait-il. « Ça sera difficile, mais c'est ce dont j'ai besoin. »

« Vous pouvez voir que l'équipe est mieux structurée que l’an dernier, et il semble que tout aille dans la bonne direction. Mon objectif est de faire mieux cette année, de limiter les erreurs et de marquer quelques points. Je veux aider l'équipe à aller de l'avant » concluait Adrian.


Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:38

L’essentiel c’est de participer
Australie : Super Aguri Honda - Présentation



Arrivée dans le Formula One Circus un peu à la surprise générale en 2006, l’écurie de l’ancien pilote Aguri Suzuki a connu des débuts assez difficiles dans la catégorie reine du sport automobile.

Propulsés par un moteur Honda, équipés de pneus Bridgestone, pilotés par deux pilotes nippons, les premiers châssis utilisés étaient en effet d’antiques Arrows A23 datant de la saison 2002, avant l'introduction d'une nouvelle monoplace en cours de saison.

En 2007, grâce à un châssis qui était une copie conforme de la Honda de l’année précédente, Takuma Sato a réussi à marquer un point à Barcelone et trois à Montréal.

Malheureusement, ces belles performances ne suffiront pas à maintenir l’équipe à flot. Etranglée par d'importantes difficultés financières, l'équipe japonaise n'a pas beaucoup roulé pendant l’intersaison. Sauvée in extremis par des investisseurs britanniques, l'équipe Super Aguri prévoit de disputer cette saison 2008 avec Takuma Sato et Anthony Davidson aux commandes de ses bolides.

« Je suis enthousiasmé par la saison 2008, et heureux d'être en mesure de continuer sur l'élan acquis au cours des deux dernières premières années avec l'équipe Super Aguri » déclare Sato. « Notre préparation hivernale n'a pas été aussi complète que nous l'aurions souhaité, mais nous avons toujours surmonté ces difficultés et maintenu notre esprit combatif. »

« J'espère que nous pourrons maintenir le cap, et compenser cette perte de temps.
J’ai hâte que la saison commence - les nouvelles règles, sans contrôle de traction, rendra la course intéressante - ça va être excitant » estime le pilote japonais. « J'ai continué à m’entraîner tout l'hiver et je suis au meilleure de ma forme. En tant qu'équipe, nous espérons pouvoir faire une bonne course à Melbourne et tout le reste de l'année. »

Anthony Davidson partageait l’enthousiasme de son compagnon de galère : « J'ai vraiment de commencer ma deuxième saison avec l'équipe Super Aguri et continuer sur l’élan de la saison passée. Les tests que nous avons pu faire cet hiver se sont bien passés – et nous continuerons à faire progresser la voiture. »

« J'ai concentré mes efforts sur mon entraînement physique – et je suis motivé pour relever les défis qui se présenteront à nous cette année apportera. Tout le monde a travaillé dur – et je voudrais les remercier, ainsi que Honda pour le soutien indéfectible » concluait le pilote anglais.


Source : F1-Live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:39

Australie : McLaren Mercedes - Présentation

Ils ont soif de victoires...





L'équipe McLaren a bouclé une saison 2007 dont elle se souviendra très longtemps, même si elle a probablement une très grande envie de l'oublier au plus vite. C'est donc avec une envie décuplée de gagner qu'elle abordera cette nouvelle campagne mondiale.

Pour gagner, et donc battre la Scuderia Ferrari, McLaren fera confiance à Lewis Hamilton et Heikki Kovalainen. Un duo de pilotes très rapides, tout comme semble l'être la nouvelle MP4-23. Seront-ils plus rapides que Ferrari, BMW ou Renault? Nous le saurons bientôt...

Quelles sont vos attentes pour cette saison 2008?

Lewis Hamilton: En général, je n'ai aucune attente; je préfère me concentrer sur nos objectifs. Bien sûr, mon objectif est de gagner le plus souvent possible, de m'améliorer par rapport à l'année dernière et d'être à l'arrivée de toutes les courses. Quant à l'équipe, elle espère remporter le Championnat du monde des constructeurs. Ma motivation est aussi élevée que l'année dernière, mais elle est d'une nature légèrement différente.

Je dirais que l'année dernière, j'avais une détermination et une excitation incontrôlable. Maintenant, je sais à quoi m'attendre. J'en sais plus sur ma préparation et je vais donc économiser mon énergie. Certains vont dire que je suis plus silencieux, mais j'économise actuellement mon énergie pour cette première course de la saison et j'ai hâte d'y être.


Q: Quel sera votre objectif en Australie?

Lewis Hamilton: Nous avons besoin d'aller là-bas avec une confiance totale en la voiture. J'ai cette confiance et je veux donc très bien commencer cette saison. Nous avons besoin de prendre le meilleur départ possible à cette saison. J'irai donc là-bas avec l'objectif de remporter la victoire et nous travaillons tous énormément pour atteindre cet objectif.

Q: Que pensez-vous de la MP4-23 à quelques jours du début de la saison?

Lewis Hamilton: J'ai des pensées plutôt positives sur elle. Je pense que nous avons beaucoup progressé et notre niveau de fiabilité est encore meilleur. La voiture a l'air meilleure que celle de l'année dernière. Malgré l'absence de l'antipatinage et d'autres choses, la MP4-23 est assez similaire à la MP4-22 dans certains domaines. J'ai confiance dans nos possibilités de nous battre avec les autres équipes.


Q: Heikki, dans quel état d'esprit êtes-vous à quelques jours de vos débuts en course pour l'équipe McLaren Mercedes?

Heikki Kovalainen:
J'attends avec impatience cette première course avec McLaren Mercedes. Je sens que je suis bien préparé et j'espère mieux commencer cette saison que celle de l'année dernière. C'est mon objectif, mais j'ai bien conscience que j'ai encore beaucoup à apprendre. Je suis encore dans une phase d'apprentissage avec l'équipe et je sais qu'il y a encore des choses que je dois améliorer. Je pense cependant que j'ai une bonne base et je suis donc prêt à y aller et commencer la saison.

Q: Quels sont vos objectifs pour cette saison 2008?

Heikki Kovalainen: Pour le moment, je me concentre seulement sur la première course. Je vais essayer de débuter cette saison mieux que je ne l'ai fait l'année dernière. J'espère que nous serons à l'arrivée de la course et que nous pourrons poursuivre la saison à partir de ce bon commencement. Plus tard dans la saison, j'espère m'améliorer continuellement. Pour être honnête avec vous, je crois qu'il est préférable pour moi de ne pas trop penser à autre chose qu'à la première course.

Q: Vous avez passé 18 jours au volant de la MP4-23. Que pensez-vous de son développement jusqu'à présent?

Heikki Kovalainen: Je sais que McLaren a toujours bien développé ses voitures avant et pendant la saison. Il est très aisé de percevoir les changements faits sur la voiture entre la première et la dernière séance d'essais privés. Nous avons développé la MP4-23 raisonnablement bien et j'espère que cela se poursuivra de la même manière tout au long de la saison. Nous avons été en mesure d'améliorer le niveau d'adhérence de la voiture, elle est plus maniable. Tout le package progresse continuellement.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:40

Raikkonen annonce la couleur







La Formule 1 a repris ses droits ce vendredi sur le circuit Melbourne, en Australie. Dès la première séance d'essais libres, les ténors ont mis un point d'honneur à afficher leurs prétentions. Kimi Raikkonen, Champion du Monde en titre, s'est montré le plus véloce au volant de sa Ferrari F2008.

Qui se jettera à l'eau le premier ?


10h00 heure locale, 0h00 en France, le compte à rebours de la première séance d'essais libres de l'année est déclenché. Pourtant, les écuries tardent à prendre la piste et se font cruellement attendre. Ultimes réglages avant de se lancer dans le grand bain. L'histoire retiendra que les deux BMW de Nick Heidfeld et Robert Kubica seront les premières à jauger de l'état du tracé non permanent de Melbourne, connu pour son adhérence précaire. Les "BMW boys" se contentent chacun d'un tour d'installation avant de regagner leurs stands.

Toro Rosso déclenche les hostilités


Bourdais et Vettel, qui découvrent le tracé australien, prennent progressivement leurs marques et animent les premières minutes de la séance, décidément bien terne. Le Français fixe un premier temps de référence honorable en 1'35''239'''. Williams décide alors d'apporter une concurrence et envoie Nico Rosberg sur le pré: mauvaise pioche. Le jeune allemand est victime d'un souci mécanique mais parvient à rejoindre son stand. Les rookies sont de sortie! Nakajima, Glock ou Piquet se lancent à l'assaut de l'Albert Park.

Ferrari prépare sa riposte

Après une relative discrétion, Kimi Raikkonen, armé de sa F2008, prend la piste. Le Finlandais aligne les tours rapides et se hisse aisément au sommet de la hiérarchie. "Iceman" assommera la concurrence quelques minutes plus tard. Cinq dixièmes de marge sur son dauphin, Lewis Hamilton !

McLaren se place

Si Ferrari a dominé la première session, McLaren-Mercedes n'est pas en reste, les deuxième et quatrième temps respectifs de Hamilton et Kovalainen en témoignent. La MP4-23 est prête à jouer les trouble-fête et profiter du moindre signe de faiblesse de la F2008. La Rossa est prévenue!

Premiers couacs


La suppression de l'antipatinage gratifie les spectateurs d'excentricités plus ou moins superflues. Piquet, Glock, Trulli, Sutil, Alonso, Raikkonen se jouent tour à tour des bas côtés! A 25 minutes du drapeau à damiers, un premier incident technique vient perturber la session et inquiéter le clan BMW. La monoplace n°3 de Nick Heidfeld s'arrête brusquement sur le côté de la piste et le pilote germanique rejoint ses stand dépité. Le problème semble toutefois avoir été rapidement localisé. Dans la foulée, Nelsinho Piquet part en tête à queue et s'immobilise. Le drapeau rouge est déployé quelques minutes pour dégager la Renault du Brésilien. Williams, échaudée par le souci rencontré par Nico Rosberg, n'a pas battu des records d'assiduité aujourd'hui à Melbourne: 6 tours bouclés par son duo de pilotes! Elle entend surement combler ce manque dans quelques heures, pendant la seconde séance libre...

Source: Gpupdate
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:42

Australie : 2ème Libre

Lewis Hamilton devant Mark Webber !





Le thermomètre affichait des températures en hausses - 35° dans l’air, 46° sur la piste – au moment où débutait la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix d’Australie.

Au feu vert, Trulli et sa Toyota étaient les premiers à repartir. Kubica, Bourdais, Rosberg, Glock et Vettel lui emboîtaient immédiatement le pas. Ce sont néanmoins les pilotes des McLaren Mercedes qui s’installaient sans attendre aux commandes.

Heikki Kovalainen prenait l’avantage lors du premier passage sur la ligne de chronométrage, mais Lewis Hamilton ne tardait pas à répliquer. Le pilote anglais était crédité d’un tour en 1’27.742 – 8 dixièmes devant son équipier finlandais.

Ce n’est qu’à la fin du premier quart d’heure que les voitures rouges de Raikkonen et Massa entraient dans la danse. Felipe se rapprochait à 4 dixièmes de Lewis Hamilton. Kimi restait un peu plus en retrait.

Mark Webber propulsait soudain sa Red Bull Renault en 1ère position – 1’27.614 – Coulthard connaissait plus de difficultés, et se voyait obligé de passer dans les graviers, heureusement sans dommage pour sa RB4.

Pendant que Kovalainen se rapprochait à 69 millièmes de Webber, une glissade de Lewis Hamilton l’empêchait d’améliorer son chrono. Débarrassé des ennuis rencontrés à bord de leur FW30 ce matin, les pilotes des Williams se rapprochaient de l’avant du peloton. Nico 5ème et Kazuki 8ème.


Sous les encouragements de ses compatriotes, Webber améliorait encore le temps de référence – 1’27.473 – et repoussait ainsi les deux McLaren Mercedes à deux dixièmes.

Alors que Rosberg et Fisichella effectuaient chacun de leur côté un passage impromptu dans l’herbe, Sébastien Bourdais connaissait un ennui technique dans son tour rapide, ce qui l’obligeait à regagner le stand Toro Rosso à faible allure.

Une glissade dans le dernier secteur privait Lewis Hamilton d’une amélioration certaine à l’entame de la dernière demi-heure. Felipe Massa améliorait son chrono, et sa place (2ème.) Trulli hissait quant à lui sa Toyota en 5ème position, dans la même seconde que Red Bull n°10 toujours en tête des écrans de chronométrage.

Equipé d’un train de pneus tendres, Felipe Massa partait à la faute dans le virage n°12 – mais parvenait à reprendre le contrôle de sa Ferrari après un tête-à-queue dans les graviers. Jarno Trulli n’aura pas la même chance… l’Italien devant abandonner sa Toyota, plantée dans le bac à graviers après une pirouette !



5 minutes avant le terme de la séance, les McLaren Mercedes reprenaient la piste pour un dernier assaut. Lewis Hamilton améliorait chacun des partiels et venait s’emparer de la première place – 1’26.559 – un chrono qui résistait aux dernières tentatives de ses rivaux.

Webber conserve la deuxième place de l’après-midi devant Massa, Kovalainen et la seconde Red Bull de Coulthard. Raikkonen – leader ce matin – recule en 6ème position devant Trulli, Rosberg, Fisichella et Glock.

11ème ce matin, Jenson Button occupe la même place cet après-midi. Le pilote Honda devance la BMW de Nick Heidfeld et la Renault de Fernando Alonso.

Source : GPUpdate
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:45

Australie : La qualification

Première pole 2008 pour Lewis Hamilton





La première séance de qualification de la saison 2008 s’est ouverte sous un beau soleil. La température atteignait 23° dans l’air et 38° sur la piste.

Raikkonen et Hamilton vendredi, puis Kubica samedi matin, se sont partagés les tours les plus rapides lors des trois séances d’essais libres disputées sur le circuit de l’Albert Park.

Q1 - 20 minutes : Sébastien Bourdais, suivi de Sebastian Vettel étaient les premiers à s’élancer. Les Toro Rosso étaient vite rejoint par les Force India de Giancarlo Fisichella et Adrian Sutil. Timo Glock effectuait un léger passage dans l’herbe, mais parvenait à reprendre la piste.

Ce n’est qu’à l’approche de la mi-séance que la plupart des pilotes s’élançaient pour leur première tentative rapide.

Kovalainen s’emparait de la première place – 1’25.664 – un peu plus de 9 dixièmes devant Hamilton, auteur d’une glissade dans le dernier secteur. Gêné par Raikkonen qui s’élançait, Kubica allait finalement devoir se contenter du 4ème chrono. Epargné, Nick Heidfeld se hissait en deuxième position, devant Massa.

Kimi Raikkonen – au ralenti - devait même immobiliser sa Ferrari quelques mètres avant les stands. Ses mécaniciens devront venir à son secours pour ramener sa monoplace vers le garage !

Avant le dernier assaut : Button, Fisichella, Sutil, Piquet, Sato et Davidson figuraient au-delà de la 16ème place. Sutil partait à la faute, le condamnant à jeter l’éponge.
Nelson Piquet n’améliorait pas, et voyait même la Super Aguri de Takuma Sato lui passer devant.

Sous le drapeau à damiers, la Honda de Button bondissait quant à lui en 12ème position, éliminant la Toro Rosso de Bourdais !

Q2 - 15 minutes : Victime d’une panne mécanique avant de pouvoir regagner les stands, le Ferrari n°1 du champion du monde en titre, Kimi Raikkonen, était éliminé avant même le début de la deuxième phase qualificative !

Au feu vert, Vettel et Coulthard étaient les premiers à s’élancer. Le jeune allemand et le vétéran écossais auront juste le temps de boucler un tour avant que les drapeaux rouges soient brandis en raison de la sortie de piste de Mark Webber, fort heureusement indemne. Plantée dans les graviers, la Red Bull était rapidement évacuée par les commissaires.

Massa sera le plus rapide à reprendre la piste. Il installait sa Ferrari à la première place d’où le Brésilien était vite chassé par Kubica et sa BMW Sauber, crédités d’un tour en 1’25.362 – une performance qui ne résistera pas au passage de Lewis Hamilton sur la ligne de chronométrage – 1’25.187 !


Kovalainen – 3ème – devançait Heidfeld, Massa et le jeune Sebastian Vettel. Rosberg, Coulthard, ainsi que les Toyota de Trulli et Glock complétaient le Top 10. Sur la liste des éliminés, on retrouvait les Honda – Barrichello 11ème, Button 13ème – la Renault de Fernando Alonso – 12ème – ainsi que la Williams de Nakajima.

Q3 - 10 minutes : Le thermomètre affichait 24° dans l’air, 40° par terre au moment où débutait la phase finale de la première séance qualificative de la saison.

Heidfeld, Kovalainen, Massa puis Hamilton se succédaient à la première place. Jarno Trulli – 5ème – devançait David Coulthard et Nico Rosberg. Victime d’un ennui technique à bord de sa Toro Rosso, Sebastian Vettel était contraint de mettre pieds à terre.

Après un rapide passage par les stands, les prétendants à la pole position repartaient pour un dernier assaut qui voyait Lewis Hamilton s’octroyer le meilleur chrono – 1’26.714 – un peu plus d’un dixième devant la BMW Sauber de Robert Kubica, sorti au large d’un virage dans son tour le plus rapide.

Sur la deuxième ligne, Kovalainen précède Massa. Heidfeld et Trulli se partage la 4ème. Suivent Rosberg, Coulthard, Glock et Vettel.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:47

Victoire tranquille pour Lewis Hamilton
Australie : La course



La température est caniculaire à quelques minutes du départ du Grand Prix d'Australie, première manche du championnat 2008. Les pilotes et les mécaniques ont souffert aujourd'hui et il y a peu de monde à l'arrivée, comme c'est souvent le cas à Melbourne.

Pour Lewis Hamilton ce Grand Prix a été plutôt calme, avec une victoire au bout du chemin. Quant à la Scuderia Ferrari, elle essayera d'oublier cette course d'ouverture au plus vite...

Ils sont 21 à venir s'aligner sur la grille de départ, Adrian Sutil étant obligé de partir depuis les stands pour changement de moteur et de châssis après la séance qualificative d'hier.

Les Ferrari et la Toyota de Glock sont les seules à se présenter au départ en pneus tendres. A l'extinction des feux, Lewis Hamilton garde son avantage et s'engouffre en tête dans le premier virage. Il est suivi (de très près) par Kubica, Kovalainen, Rosberg, Heidfeld et Trulli. Mais Vettel et Fisichella s'accrochent à l'arrière du peloton. Massa, Piquet, Kovalainen, Nakajima et d'autres ont aussi eu un contact et la voiture de sécurité entre immédiatement en action.

Le classement derrière la voiture de sécurité est le suivant: Hamilton, Kubica, Kovalainen, Rosberg, Heidfeld, Trulli, Rosberg, Trulli, Barrichello, Raikkonen, Coulthard, Alonso, Sato, Piquet et le reste du peloton.

La voiture de sécurité libère les concurrents à l'entame du 2e tour.
Massa qui s'était arrêté au stand pendant la neutralisation, pour changer son aileron avant, fait un nouveau passage par les stands. Sa course commence vraiment très mal...

Les autres victimes de ce début de course sont: Webber, Button, Davidson, Vettel et Fisichella. Ces cinq-là ont déjà abandonné. Sutil abandonnera à son tour quelques minutes plus tard.

En tête de la course, Hamilton prend le large. A l'entame du cinquième tour, il a déjà 2"6 d'avance sur Kubica, 5"2 sur Kovalainen, 7"2 sur Rosberg, 8"1 sur Heidfeld, 10"4 sur Trulli, 12"5 sur Barrichello, 13"6 sur Raikkonen, 16"6 sur Coulthard et 17"5 sur Alonso. Massa est 17e et dernier avec un retard de près de 50 secondes!

Hamilton se construit immédiatement un petit avantage: au 9e passage, son avance est de 6"7 sur Kubica, 8"1 sur Kovalainen et 12"7 sur Rosberg. En ce début de course, Lewis Hamilton est clairement le plus rapide. Quant à Raikkonen, il a du mal à prendre l'avantage sur Barrichello et il compte déjà un retard de 24"5 sur Hamilton au 10e passage. Ce début de course de Barrichello est d'ailleurs assez étonnant, même s'il a profité de circonstances favorables pour se retrouver en 7e position.




Au 13e tour, Hamilton a une avance de 9"4 sur Kubica, 10"9 sur Kovalainen, 17"3 sur Rosberg, 18"5 sur Heidfeld, 22"7 sur Trulli, 29"5 sur Barrichello, 30 sur Raikkonen, 33"5 sur Coulthard et 25"2 sur Alonso. Felipe Massa est 16e avec un retard de 60 secondes sur Hamilton.

Kubica est le premier à ravitailler au 16e tour. Hamilton ravitaille à son tour au 18e passage, Bourdais au 19e, Trulli au 20e (son arrêt s'éternise), Rosberg et Heidfeld au 21e, Kovalainen et Coulthard au 22e, Barrichello au 23e et Sato au 25e.

Pendant cette première vague de ravitaillements, Raikkonen a pris l'avantage sur Barrichello (au 19e tour), ce qui a quelque peu libéré son rythme. A la faveur des ravitaillements, il se retrouve même en troisième position.

Au 25e tour, Felipe Massa envoie Coulthard hors de la piste et la voiture de sécurité entre immédiatement en action.

Alors que la voiture de sécurité est toujours en piste, Bourdais ravitaille au 28e tour, Kubica, Alonso, Glock et Sato au 29e. Kimi Raikkonen, qui n'a toujours pas effectué son premier ravitaillement, décide de rester en piste.

La voiture de sécurité s'efface au début du 30e tour et Kimi Raikkonen se montre immédiatement très agressif et parvient à prendre l'avantage sur Kovalainen le temps de... quelques secondes. Le Finlandais sort en effet dans le bac à graviers et est obligé de rejoindre son stand pour ravitailler et enlever le gravier de ses pontons. Il remonte en piste en 12e position à plus de 30 secondes des leaders de la course. Il fera une autre erreur un peu plus tard. Pendant ce temps, Felipe Massa abandonne. Un dimanche noir pour la Scuderia.

Le classement au 33e passage: Hamilton, Kovalainen à 3"4, Heidfeld à 4"8, Rosberg à 5"9, Barrichello à 8"4, Bourdais à 12", Kubica à 12"6, Alonso à 13", Nakajima à 17"7, Glock à 19"4 et Raikkonen à 39"5. Il n'y a plus que 11 voitures en course!

Hamilton et Rosberg ravitaillent pour la seconde fois au 43e tour, Heidfeld passe à son stand au 44e passage... mais Timo Glock sort violemment de la piste. La voiture de sécurité entre immédiatement en action. Timo Glock ne semble heureusement pas blessé. Profitant de cette neutralisation, Barrichello rentre pour ravitailler et repart avec le tuyau d'essence et le mécanicien qui le tenait. Pas de blessé là non plus, mais Barrichello sera pénalisé car il n'avait pas le droit de ravitailler à ce moment-là de la course.

Le classement au 46e passage, derrière la voiture de sécurité: Kovalainen, Hamilton, Heidfeld, Barrichello, Rosberg, Bourdais, Kubica, Alonso, Nakajima et Raikkonen. Ils ne sont plus que 10 en course.

Kovalainen et Alonso ravitaillent pour la seconde fois au 47e tour, alors que la voiture de sécurité est encore en piste. C'est une mauvaise affaire pour ces deux-là, puisqu'ils remontent en piste aux deux dernières positions.



La voiture de sécurité s'efface à l'entame du 48e tour. Kubica et Nakajima rentrent pour un dernier ravitaillement. Ces deux-là ont eu un contact dans le peloton. Kubica ne ressortira pas de son stand: il abandonne.

Pendant ce temps, Alonso a pris l'avantage sur Kovalainen et est à l'attaque de la 4e place de Sébastien Bourdais. Il ne reste que huit voitures en piste et ceux qui rejoindront l'arrivée sont assurés de marquer au moins un point.

C'est probablement à ça que doit penser Kimi Raikkonen qui au 52e tour est au ralenti. Le Finlandais boira finalement le calice jusqu'à la lie puisqu'il s'immobilisera à 3 tours de l'arrivée.

Lewis Hamilton remporte donc ce Grand Prix d'Australie très mouvementé pour tout le monde, sauf pour lui. Heidfeld termine deuxième et devance Rosberg, Alonso, Kovalainen et Barrichello. Alonso et Kovalainen se livrent un beau duel en fin de course. Ils échangeront leurs positions le temps de quelques centaines de mètres, mais c'est Alonso qui aura le dernier mot.

Sébastien Bourdais était en passe de terminer son remarquable premier Grand Prix de F1 en 4e position, mais sa Toro Rosso s'immobilise à seulement deux tours de l'arrivée. Pas de chance pour le pilote français, mais ce n'est sûrement que partie remise. Bourdais marque cependant le point de la huitième place.

Prochain rendez-vous: le Grand Prix de Malaisie qui se disputera la semaine prochaine sur le circuit de Sepang


Source : F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:49

Australie : les meilleurs tours en course

Lot de consolation pour Kovalainen





Privé d’une place sur le podium qui lui tendait les bras, Heikki Kovalainen se consolera avec le premier meilleur tour en course de sa carrière.

Au volant de sa McLaren Mercedes MP4-23, le pilote Finlandais a couvert les 5.303 km de l’Albert Park à 218.385 km/h .

Il devance de 34 millièmes seulement Lewis Hamilton. Heidfeld et Raikkonen ont également roulé en moins de 1’28 au tour.

Australie - les meilleurs tours en course :

1. Heikki Kovalainen – McLaren Mercedes – 1’27.418 – 43ème tour
2. Lewis Hamilton – McLaren Mercedes – 1’27.452 – 39ème tour
3. Nick Heidfeld - BMW Sauber – 1’27.739 – 41ème tour
4. Kimi Räikkönen - Ferrari – 1’27.903 – 20ème tour
5. Nico Rosberg – Williams Toyota – 1’28.090 – 41ème tour
6. Felipe Massa - Ferrari – 1’28.175 – 23ème tour
7. Fernando Alonso - Renault – 1’28.603 – 58ème tour
8. Rubens Barrichello - Honda – 1’28.736 – 44ème tour
9. Robert Kubica - BMW Sauber – 1’28.753 – 15ème tour
10. Jarno Trulli - Toyota – 1’29.310 – 18ème tour
11. David Coulthard - Red Bull Renault – 1’29.502 – 21ème tour
12. Sébastien Bourdais – Toro Rosso Ferrari – 1’29.534 – 22ème tour
13. Timo Glock - Toyota – 1’29.558 – 23ème tour
14. Kazuki Nakajima – Williams Toyota – 1’29.639 – 50ème tour
15. Takuma Sato - Super Aguri Honda – 1’30.892 – 24ème tour
16. Nelsinho Piquet - Renault – 1’31.384 – 20ème tour
17. Adrian Sutil - Force India Ferrari – 1’32.021 – 8ème tour

Les autres concurrents n’ont pas bouclé un tour.
Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Forza-Kimi le Dim 16 Mar - 19:50

Australie : les causes des abandons

L’hécatombe





Seuls huit pilotes ont été classés à l’issue des 58 tours que comptait le premier Grand Prix de la saison 2008, en Australie.

Le "safety car" est intervenu à trois reprises !

En plus des nombreux abandons qui ont émaillé la course, la Honda de Rubens Barrichello a été déclassée après l’arrivée.


Australie - les causes des abandons :

Mark Webber (Red Bull Renault) : accident, 1er tour
Jenson Button (Honda) : accident, 1er tour
Anthony Davidson (Super Aguri Honda ) : accident, 1er tour
Sebastian Vettel (Toro Rosso Ferrari) : accident, 1er tour
Giancarlo Fisichella (Force India Ferrari) : accident, 1er tour
Adrian Sutil (Force India Ferrari) : hydraulique, 9ème tour
Jarno Trulli (/Toyota) : batterie, 20ème tour
David Coulthard (Red Bull) : accident, 26ème tour
Felipe Massa (Ferrari) : moteur, 30ème tour
Nelson Piquet (Renault) : problème mécanique suite touchette, 31ème tour
Takuma Sato (Super Aguri Honda): problème non précisé, 33ème tour
Timo Glock (Toyota) : accident, 44ème tour
Robert Kubica (BMW Sauber) : problème mécanique suite à un accrochage, 48ème tour
Rubens Barrichello (Honda) : disqualifiée pour être sortie des stands malgré le feu rouge.

Source: F1-live
avatar
Forza-Kimi
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 178
Age : 25
Localisation : 59
Emploi/Loisirs : Etudiant
Humeur : Plutôt Bonne
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.f1-direct.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Kova le Lun 17 Mar - 15:37

Déjà deux points pour Sébastien Bourdais !
Australie : Toro Rosso Ferrari - La course




Sebastian Vettel est le pilote Toro Rosso qui avait les meilleures chances de marquer des points, aujourd'hui en Australie, mais c'est Sébastien Bourdais qui a su mener sa barque jusqu'à l'arrivée pour marquer les deux points de la septième place (après le déclassement de Rubens Barrichello).

Sébastien aurait pu faire beaucoup mieux puisqu'il naviguait en 4e position avant que sa monoplace s'immobilise à seulement deux tours de l'arrivée. Sébastien est donc partagé entre la déception provoquée par cette panne et les deux points marqués à l'issue de son premier Grand Prix de F1.

"Ce n'est pas la première que je ressens de la déception en course et ce n'est certainement pas la dernière fois, mais ce qui est réellement important, c'est que l'équipe ait fait du bon travail en réagissant très vite après l'entrée en action de la seconde voiture de sécurité - raconte Bourdais - A partir de ce moment-là, j'étais en bonne position, car ceux qui étaient devant moi devaient encore s'arrêter. C'était chaud, car j'étais sous la pression d'une BMW et ensuite ce fut au tour d'Alonso et de Kovalainen de me mener la vie dure."

"A un certain moment, j'ai décidé de lever quelque peu le pied, mais j'ai alors commencé à faire quelques erreurs et j'ai donc accéléré. J'osais à peine regarder ce qu'on m'indiquait du muret des stands, mais je savais que nous arrivions en fin de course. En début de course, j'étais loin dans le classement parce que j'étais très chargé en essence. J'étais donc un peu en difficulté. Remonter des dernières positions vers la quatrième place est un bon début. J'espère néanmoins que nous marquerons deux points, ce qui n'est finalement pas mal du tout," ajoute le pilote français.

Quant à Sebastian Vettel, sa course fut courte. "Mes problèmes ont commencé dès le départ lorsque j'ai calé. Je ne pouvais pas faire grand-chose, car c'est un problème dont je n'étais pas responsable. A cause de ça, j'ai chuté immédiatement dans le classement et dans le premier virage j'avais Raikkonen à ma gauche et Button de l'autre côté. J'ai essayé de rester au plus près de Kimi afin de laisser de la place à Button, mais lorsque je suis entré dans le premier virage, j'ai senti que quelqu'un me touchait à l'arrière droit. Cela m'a envoyé dehors et j'ai été pris dans une collision avec d'autres. C'est très décevant!"
avatar
Kova
Grand Chef
Grand Chef

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 28
Localisation : Bretagne !!
Emploi/Loisirs : Sport, F1, Sortie, Musique,...
Date d'inscription : 16/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Willou le Sam 19 Avr - 13:16

Je vérouille les GP qui sont passés et je mets en post-it ceux qui vont arriver !

Merci de votre compréhension Wink

Willou
Petit Joueur
Petit Joueur

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 01- Melbourne - Australie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum